Morgane Groupe - Organigramme / Organisation chart
  • Verdict - L'affaire Parra

    Verdict - L'affaire Parra

  • Verdict - L'affaire Parra

    Catalogue

    Un samedi d'octobre 2004, dans le petit salon d'un appartement HLM de Toulon, un homme de 41 ans porte plusieurs coups à son père invalide, cloué sur sa chaise, au cours d'une réunion familiale.

Un samedi d'octobre 2004, dans le petit salon d'un appartement HLM de Toulon, un homme de 41 ans porte plusieurs coups à son père invalide, cloué sur sa chaise, au cours d'une réunion familiale. Le vieil homme décède 48 heures plus tard : il était diabétique, cardiaque et souffrait d'une hémiplégie consécutive à un accident cardio-vasculaire. Le fils, Jean-Louis Parra, soutient qu'il a été insulté et menacé par son père et qu'il a paniqué. Il affirme n'avoir porté qu'une gifle, aller et retour. Sa mère et sa soeur, présente lors des faits, soutiennent qu'il a porté plusieurs coups de poing à son père. À l'audience de la Cour d'Assises du Var chargé de juger Jean-Louis Parra, elles sont partie civile contre leur fils et frère.

Résumé de la série

Verdict est une série documentaire qui plonge le téléspectateur dans les entrailles de la justice. Des faits au jugement, en passant par l'enquête, des faits divers sont analysés avec précision et objectivité.

Les affaires

  • Un crime dans les Vosges, super Verdict de 90 min

  • L'affaire Colnot (réalisé par K. Dusfour)
    Les deux hommes se connaissent bien, sans être des amis proches : Pacchian imite Johnny Hallyday, Colnot ; Serge Gainsbourg. De puis un mois, l'antagonisme entre les deux hommes s'est exacerbé.

  • L'affaire Duplessis (réalisé par O. Galy-Nadal)
    Le 8 septembre 2008, Alyette Nief découvre le cadavre atrocement mutilé de sa mère, Lucienne, 90 ans. Des quatre filles de Lucienne, seule Alyette vit encore au village, avec Michel Duplessis, un personnage assez excentrique : libertaire, un peu hippie sur le retour et adepte du cannabis.

  • L'affaire Petti-Dit-Chaguec (réalisé par C. Maillet)
    Sandrine Lasserre n'avait jamais vu son agresseur auparavant. Celui-ci, Bernard Petit-Dit-Chaguet, confirme qu'il ne connaissait pas sa victime et s'avère incapable de fournir un mobile rationnel à son acte. C'est donc, chose rarissime, un "crime immotivé" que la Cour d'Assises de Pau est appelée à juger.

  • L'affaire Carneiro (réalisé par O. Galy-Nadal)

Détails

Sans-titre.png france5NB.PNG
Dans la même série

Se connecter en tant que professionnel

Si vous ne possédez pas d’identifiants, veuillez nous contacter. Nous vous créerons un compte professionnel.

Se connecter

Vous êtes maintenant identifié en tant que professionnel

Le nom d’utilisateur ou mot de passe est erroné

Newsletter

Restez informé(e) de nos dernières actualités et productions.

Vous avez bien été abonné(e) à notre newsletter

Nous n’avons pas pu vous abonner à notre newsletter