Laissez-vous guider : Paris et Marseille

A propos

Stéphane Bern et Lorànt Deutsch, deux grands passionnés d’histoire et de patrimoine, se sont lancés un défi amical et ludique. Ils vont tour à tour endosser le rôle de guide touristique pour tenter de se surprendre lors d’une visite exceptionnelle de Paris pour l’un, et de Marseille pour l’autre.

Ainsi, du côté de la cité phocéenne, Stéphane Bern entraîne Lorànt Deutsch à la découverte des origines de la ville : entre mer et terre, du Vieux-Port à la Bonne Mère, en passant par le traditionnel quartier du Panier. Du côté de la capitale, Lorànt Deutsch a choisi de guider Stéphane Bern le long de la Seine dans le fabuleux Paris des expositions universelles

Les reconstitutions 3D

Le Palais du Trocadéro

Le Palais du Trocadéro a été construit pour l’Exposition Universelle de 1878 par l’architecte Gabriel Davioud (1823-1881) et Jules Bourdais (1835-1915). Son architecte de style mauresque s’inspirait de la Giralda de Séville et du Palazzo Vecchio de Florence. Le bâtiment comportait une salle de réunion de 4 600 places, des salles de conférence ainsi que le musée des Monuments français et le musée d’ethnographie dans les ailes.

Il est remplacé aujourd’hui par Le Palais de Chaillot pour l’Exposition Internationale des arts et techniques de 1937 

La porte Binet

La Porte Binet a été créée sur la place de la Concorde afin d’accueillir les visiteurs de l’exposition universelle de 1900.

Elle comportait trois grandes arches de 20 mètres d’écartement sur une surface de 2500 m². Sur le fronton une proue de vaisseau, emblème de la Ville de Paris, une allégorie de femme debout du sculpteur Paul Moreau-Vauthier (1871-1936) dominait l’ensemble.

La construction de la porte était faite en fer recouvert de bois. Aussitôt la fête terminée, la porte a été détruite.

Cette porte monumentale, œuvre de l’architecte René Binet (1866-1911) se réfère à l’époque byzantine avec son goût personnel. La porte était brillante sans excès avec des tons bleus et blancs. 

Le palais des Tuileries

Le Palais des Tuileries, dernière résidence des rois de France, fut construit en 1654, à l’emplacement d’une ancienne fabrique de tuile. 

Durant la Commune, en mai 1871, le Palais fut incendié par une trentaine de fédérés. Après de longues années de tergiversations autour de proposition de reconstruction ou de sauvegarde, décision fut prise de démolir les restes en 1879. Il fallut attendre 1883 pour que les ruines fussent rasées, laissant l’Arche du Carrousel seul devant la perspective du jardin.

Un certain nombre de vestiges furent dispersés un peu partout dans Paris. Le plus important reste le fronton du Palais replacé dans le square Georges Cain dans le 3e arrondissement.

Le pont transbordeur

Au XIXème siècle, le seul moyen de traverser la Charente entre Rochefort et Échillais, est le bac. Ce système de traversée est limité à marée basse ou en cas de conditions météorologiques défavorables et de courants trop forts.

La construction d’un pont est alors envisagée afin de remplacer le bac qui ne peut plus répondre à une circulation de plus en plus importante. Le défi est de trouver un système de pont qui permette la traversée des personnes sans gêner la navigation maritime, notamment les navires de l’Arsenal de Rochefort.

C’est le projet de Pont à Transbordeur proposé par Ferdinand Arnodin qui est retenu en 1897.

Les travaux débutent en mars 1898 pour se terminer 27 mois plus tard. Le Pont Transbordeur du Martrou est inauguré le 29 juillet 1900.

Le Pont Transbordeur a fonctionné de 1900 à 1967 pour être remplacé par un pont à travée levant en 1967, lui-même détruit en 1991 au profit du nouveau Viaduc de l’estuaire de la Charente. Après une longue période d’abandon, le Pont Transbordeur reprend du service en 1994 pour les piétons et les cyclistes

Une galère

Une galère est un type de navire à voiles et à rames, ayant généralement une fonction militaire. Elle était mue par des galériens souvent esclaves ou des repris de justice. On utilisait cette force humaine pour actionner les avirons, lorsque que le vent ne soufflait pas dans la bonne direction et, lors de manœuvres d’attaques ou de parades.

La galère a été essentiellement employé en Méditerranée dans l’Antiquité puis, à nouveau, à l’Époque moderne par exemple à la bataille de Lépante en 1571.

Le funiculaire de Notre-Dame-de-la-Garde

Le funiculaire de Notre-Dame-de-la-Garde est un ancien ascenseur incliné desservant la basilique Notre-Dame-de-la-Garde à Marseille

Alors que la ville s’urbanise et que la basilique apporte de plus en plus de touristes, proposer un projet afin de faciliter l’accès était devenue indispensable. C’est celui d’Emile Maslin, ingénieur aux Forges et Chantiers de la Méditerranée en 1889 qui fut retenu par le Conseil Municipal.

Celui-ci fut détruit en 1974 dû au développement du transport automobile fragilisant la rentabilité du funiculaire.

 

 

En coproduction avec Prod et Compagnie, Carpo 16 Production et Kisayang

 

 

 

  • Laissez-vous guider : Paris et Marseille
  • Laissez-vous guider : Paris et Marseille
  • Laissez-vous guider : Paris et Marseille
  • Laissez-vous guider : Paris et Marseille
  • Laissez-vous guider : Paris et Marseille
  • Laissez-vous guider : Paris et Marseille
  • Laissez-vous guider : Paris et Marseille
  • Laissez-vous guider : Paris et Marseille
  • Laissez-vous guider : Paris et Marseille
  • Laissez-vous guider : Paris et Marseille
  • Laissez-vous guider : Paris et Marseille